Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 22:38

 

Pour lire le tract en PDF, cliquez sur celui ci

 

 

15 mai avec logos

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 22:35

 

  Pour lire le tract, en PDF, cliquez sur celui ci

 

 

La-FP-dans-la-rue.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 22:29

 

Pour lire le tract en PDF, cliquez sur celui ci

 

 

IP

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 22:26

 

 

Pour lire le tract en PDF, cliquez sur celui ci

 

Com Valls

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 22:17

 

 

autocollantv1-3

autocollantv2

Pour télécharger ou lire les 3 affichettes ci dessous, en PDF, cliquez sur celles ci

Affichette 1

Affichette 2

Affichette 3

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 10:07

Cher-e-s ami-e-s, cher-e-s autres,

 

Jusqu'où ira-t-il ? Bientôt un an que le directeur de l'hôpital psy du Bon Sauveur s'acharne à mettre en œuvre son "plan de modernisation". Car oui, dans leur novlangue, la modernité c'est casser le service public de santé. La modernité c'est réduire l'offre de soins. La modernité c'est réduire la voilure, mettre des gens au chômage, augmenter la charge de travail pour les soignants, faire payer toujours plus les patients... Vous en voulez encore ?

Heureusement, certains ne l'acceptent pas. Sont-ils archaïques ? Nous on dira plutôt visionnaires, car ils ont compris qu'avec la merde dans laquelle on baigne, la psychiatrie et l'ensemble du système de santé ont besoin d'être forts, et que face au rouleau-compresseur libéral il est plus que jamais indispensable de protéger et renforcer nos outils de solidarité collective, les biens communs hérités des "jours heureux". C'est pourquoi nous soutenons la lutte engagée à Caen au Bon Sauveur, et on vous explique tout dans notre nouvel article (cliquez sur le titre pour ouvrir l'article) :

Restructuration folle à l'hôpital psy – EPSM Bon Sauveur [+AUDIO]

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 10:22

 

Les employeurs publics écrivent à Valls pour demander la perge des hospitalier(e)s. Salarié(e)s des des hôpitaux et maisons de retraite publics la FHF entend encore diminuer les emplois.......

 

                               pour lire la suite, en PDF, cliquez sur le tract ci dessous

 

 

Tais toi et bosse

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 17:31

Les réformes dans les établissements de santé ont sous-estimé les incidences sur les conditions de travail des soignants, explique le Centre d'études sur l'emploi (CEE) dans une étude parue début avril 2014, qui s'appuie sur une enquête qualitative basée sur des entretiens menés auprès de dirigeants hospitaliers.

Lit couloir d'hôpital

 

Le Centre d'études sur l'emploi (CEE), établissement public placé sous la double tutelle du ministère chargé du travail et de celui chargé de la recherche, inclut parmi les réformes de l'institution hospitalière : la tarification à l'activité (T2A), la création des pôles, ou encore la mise en place de l'état prévisionnel des recettes et des dépenses (EPRD). Il estime que depuis la T2A, "le coût du travail, donc l'emploi, est devenu une variable essentielle d'ajustement".

 

Il relève aussi que la T2A associée à l'EPRD -ce qu'il appelle un "pilotage financier par les recettes" - "conduit à une nouvelle gestion de l'emploi qui vise à minimiser les moyens humains utilisés". En clair, "ce pilotage incite à pourvoir les postes par des contrats de court terme, voire à ne pas les pourvoir, les ajustements étant plus faciles à réaliser sur les emplois non permanents". Dans ce contexte, "les rythmes de travail s'accélèrent, alors même qu'en raison des exigences du secteur, les soignants ont depuis longtemps l'impression d'exercer leur métier sous pression", poursuit le CEE. Et cette "course contre la montre" s'accompagne, selon l'étude, "d'une perte de repères sur les finalités et le sens du travail", alors même que dans les autres secteurs d'activité, l'intensification du travail "connaît une pause relative en France".

 

Selon certains dirigeants interrogés pour l'étude, "la T2A aurait encore accentué la mobilité des personnels, notamment chez les médecins". Le CEE cite comme conséquences qui poussent les médecins à changer d'établissement "les suppressions de postes, la fermeture d'un service non rentable ou les problèmes qui s'accumulent dans certains hôpitaux".

 

Mais les contraintes liées aux réformes touchent "plus particulièrement" les personnels soignants "en première ligne". Un cadre supérieur de santé interrogé explique ainsi : "On va regarder dans tous les secteurs si tous les agents sont à leur place, s'ils sont occupés au maximum, si on ne peut pas leur en faire faire davantage". Le CEE note ensuite que cette intensification et cet alourdissement des charges de travail entrent "par ailleurs en contradiction avec le vieillissement d'une fraction des effectifs".

 

L'étude évoque aussi des équipes déstabilisées par les changements incessants, et le manque de temps pour les échanges, les transmissions, ou la régulation des conflits à l'intérieur des équipes ou avec le public.

 

Dans les établissements, "la recherche de flexibilité" aboutit à l'affectation des agents "en fonction de la demande de soins". "Ces transferts sont mal vécus lorsqu'ils sont contraires aux aspirations professionnelles et personnelles", relève l'étude. En plus, "les effectifs restants doivent effectuer un travail qui ne correspond qu'imparfaitement à leur métier, à leurs compétences ou à leurs souhaits".

 

L'étude évoque aussi des équipes déstabilisées par les changements incessants, et le manque de temps pour les échanges, les transmissions, "ou la régulation des conflits à l'intérieur des équipes ou avec le public".

 

"La soutenabilité des réformes vient ainsi buter sur la question du travail", résume le CEE, qui convient néanmoins que "face aux évolutions des contraintes, les personnels comme les directions hospitalières ne restent pas inactifs". Ainsi "les directions tentent de faire évoluer les organisations, de trouver des marges de flexibilité ou d'améliorer l'attractivité de leur établissement pour leur personnel (crèches...)".

 

Dans ce contexte, la qualité des conditions de travail et les politiques de prévention des risques psychosociaux "deviennent des enjeux forts des relations professionnelles".

 

Le CEE termine son analyse par ce conseil : "Dans un secteur de main-d'oeuvre, les réformes et les décisions de gestion des établissements gagneraient à intégrer, dès leur conception, la question des emplois, des conditions de travail et de la prévention de la santé des salariés".

 

 

 

Pour lire le 4 pages du CEE, cliquez sur l'image ci dessous

 

 

CEE

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 17:25

 

 

Pour lire l'article en PDF, cliquez sur l'image ci dessous

 

 

Solidaires en action

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 11:01

 

 

Journée un peu agitée et surtout imprévue pour la direction du CHGR de Rennes.

 

Les membres du CHSCT n'ont pas voulu rentrer dans la salle de l'instance, la direction ayant au dernier moment mis à l'ordre du jour un avis sur la dénonciation de l'accord RTT.

 

La direction a fait chercher par la secrétaire, le code du travail et divers documents juridiques pour voir s'il n'y avait pas moyen de considérer que le CHSCT s'était tenu quand même. Sans succès et tout ce petit monde est sorti de la salle plutôt en rogne

 

Le midi après un appel à rassemblement, une centaine de salariés en colère ont "spontanément" décidé de pratiquer de l'autoréduction en investissant le self, ce qui a obligé la direction à fermer les caisses. Mais elle n'a pu empêcher le service qui s'est déroulé jusqu'à la fin.

 

Des petits malins ont même profité que les caisses soient libres pour faire signer une pétition demandant l'arrêt immédiat des mesures d'économie

 

Certains salariés profitant du beau temps inhabituel sous ces latitudes ont même sorti des tables dehors.

Cette fois la direction n'a pas eu le temps d'envoyer un huissier.

 

Pour lire le tract du CHGR , cliquez sur l'image ci dessous

 

CHSCT 10 avril

 

 


Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche

Archives