Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 18:54

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 22:05

Médecins, infirmières, aide-soignants, l'hôpital Mémorial de Saint-Lô pourrait perdre une centaine d'employés. Avec un déficit de 4,5 millions d'euros en 2013, la direction de l'établissement estime qu'il faut supprimer entre 80 et 100 personnes contractuelles pour espérer retrouver l'équilibre. Elle estime avoir déjà fait d'importantes économies sur d'autres postes de dépense (comme les achats). Le syndicat CFDT, majoritaire à Saint-Lô, appelait ce mardi le personnel à la grève pour protester contre une décision synonyme, selon le personnel, d'une baisse de la qualité des soins. 350 personnes ont participé au mouvement et défilé dans les rues de la ville.

 

hopitalstlo

Pour réduire le déficit de l'établissement, la direction de l'hôpital a annoncé qu'elle ne renouvellerait pas une centaine de CDD

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 10:33

 

 

Pour lire l'article en PDF, cliquez sur celui ci

 

 

Reconstruction par LBL

 

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 11:39

 

 

Reconstruction

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 18:50

Le directeur du Centre Hospitalier Guillaume Régnier de Rennes déclare la guerre aux personnels

jeudi 9 janvier 2014 par Sud Santé Sociaux 35

 

Nous l’avions annoncé dans le Sudversion de septembre 2013 (« Le Calme avant la tempête »), le climat social devait se détériorer en 2014.

Nous y voilà.

L’agression contre les salariés est brutale :

 

attaques sur les RTT,

 

sur la durée intermédiaire des échelons,

 

sur le système de notation,

 

sur la politique de remplacement des absences.

 

Toutes choses qui visent diminuer les salaires des salariés et à dégrader leurs conditions de travail et le services rendu aux patients.

 

La totale !

 

Parmi les justifications avancées par le directeur dans un courrier envoyé mardi 7 janvier aux organisations syndicales, certaines prêteraient à sourire si la situation n’était pas aussi dramatique : les salaires des personnels représentent 80% du budget, ce n’est pas tolérable !

 

1. Faut-il encore rappeler au directeur que les soins en psychiatrie c’est avant tout de l’humain qui ne peut être remplacé par des machines

 

2. Depuis 2000 les personnels ont perdu 15% de salaire depuis qu’il a été décidé que le point d’indice ne suivrait pas l’inflation

 

3. Depuis 2010 les salaires sont bloqués

 

4. Le recours abusif aux contractuels (25% de l’effectif) paupérise et maintient dans la précarité une grande partie du personnel.

 

5. L’ARS a reconnu l’an dernier que le CHGR était sous doté de 9 millions d’euros !

 

Un autre argument pour s’en prendre violemment aux personnels consiste à mettre en avant le chiffre de l’ODAM de 1, 5% (Objectif de Dépense de l’Assurance Maladie) qui vient d’être votée par la majorité parlementaire lors du vote du PLFSS 2014 (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2014).

 

SUD avait appelé à se mobiliser lors des débats au Parlement sur ce projet de Loi. Nous avions annoncé que ce projet de budget, jamais en telle régression depuis la création de la Sécurité Sociale, allait provoquer des attaques généralisées contre la protection sociale et les acquis sociaux.

 

Nous ne nous étions pas trompés.

 

Cette volonté délibérée de vouloir diminuer les dépenses sociales et tout particulièrement les dépenses de santé publique trouvent leur source dans les politiques d’austérité imposées au niveau européen par les marchés financiers responsables de la crise et relayés par les gouvernements acquis à cette doctrine mortifère.

 

Car il ne s’agit pas d’atteindre l’équilibre budgétaire et de diminuer le poids de la dette. Ces politiques d’austérité menées pour la plupart dans les pays du sud de l’Europe ont aggravé la situation financière des états et détruit la protection sociale.

 

La priorité dans cette situation est de s’opposer sur le terrain à ces attaques injustifiables en mobilisant les personnels en intersyndicale.

 

La bagarre victorieuse menée par les salariés de l’EPSM de Caen montre qu’il n’y a pas de fatalité et que l’on peut vaincre les pires directions.

 

Dans le même temps nous allons nous employer à unifier les luttes au niveau régional et national pour créer un rapport de force qui doit obliger les directions à céder et le gouvernement à abandonner sa politique d’austérité.

 

Nous dénonçons l’idée que les contraintes financières globales actuelles tant sur le plan national que régional, et en conséquence celles inhérentes au CHGR, devraient conduire à une gestion financière équilibrée* au détriment des salaires et conditions de travail des agents. *motion de la CME du mois de juillet 2013

 

Au CHGR de Rennes, Sud appelle d’ores et déjà tous les salariés à une assemblée générale le lundi 13 janvier à la salle intersyndicale pour définir les moyens d’action, signifier à la direction qu’il n’est pas question que son plan se mette en place.

 

C’est aussi un avertissement à l’ARS Bretagne qui avant même le vote du budget de la Sécurité Sociale 2014, avait annoncé que la psychiatrie en Bretagne serait mise au régime sec et qu’il n’y aurait pas d’augmentation de budget en 2014

 

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 15:53

 

 

"Cette mesure est nécessaire et justifiée socialement", a déclaré le ministre (conservateur) de la Santé, Antonis Georgiadis, sur la chaîne de télévision Skaï. Pourtant, la mise en oeuvre, depuis le 1er janvier, d'un droit d'admission de 25 euros pour les malades entrant à l'hôpital suscite une vive opposition du parti socialiste, son partenaire gouvernemental.

 

Antonis Georgiadis a reconnu que l'absence d'exemption pour les chômeurs était "une injustice" mais a expliqué que, "dans la phase actuelle", une telle dispense n'était pas possible. La Grèce compte 27 % de chômeurs. Début décembre, l'organisation Médecins du monde avait estimé au même pourcentage le nombre de personnes sans couverture sociale.


40 millions d'euros pour les hôpitaux grecs

 

La mesure est censée rapporter 40 millions d'euros annuels au budget des hôpitaux grecs à court de moyens, de matériel, de personnel. Les handicapés à plus de 80 % et les personnes souffrant d'une pathologie chronique n'auront pas à payer ce droit d'admission, dû uniquement lorsque le patient passe une nuit à l'hôpital.

 

Le parti socialiste Pasok associé aux conservateurs au sein du gouvernement d'Antonis Samaras depuis juin 2012 a multiplié les critiques contre cette mesure qu'il a pourtant votée au Parlement dans le cadre des plans d'austérité qui se sont succédé en Grèce depuis 2010 sous supervision des créanciers du pays UE-BCE-FMI.


"Jeux de communication bon marché"

 

"Nous avons cependant toujours eu pour but d'améliorer ces mesures, notamment lorsqu'elles sont injustes envers les plus vulnérables", a précisé le Pasok, affirmant qu'il faisait pression depuis plusieurs mois sur les conservateurs pour la suppression de ce droit d'entrée. "Quand on dit que la situation économique s'améliore (...), on peut se permettre de renégocier des mesures qui (...) sapent le service public de la santé", a ajouté dans un communiqué le partenaire de cette fragile coalition qui ne dispose que d'une majorité de trois sièges au Parlement.

 

La gauche radicale du Syriza, principal parti d'opposition et opposant virulent au "ticket de 25 euros", a dénoncé samedi "les jeux de communication bon marché" auxquels se livrent "sur le dos du peuple grec" les deux partis de gouvernement .

 

Source: Le Point

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 18:54

 

Voeux Fédé

 

 

Téléchargez les voeux ci dessous en cliquant sur ceux ci

 

VS

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 17:18

 

 

 

 

Com de presse 3 janvier

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 19:05

 


 
Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 16:42

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche

Archives