Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 10:12

 

 

Cat C

Cat C 2

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 18:12

La ministre de la Santé a annoncé ce mercredi sa décision de "décaler" la date de la fermeture des urgences de l'hôpital parisien de l'Hôtel-Dieu, qui était prévue le 4 novembre. Une première victoire pour le comité de défense de l'hôpital, les syndicats et le Front de gauche, qui s'étaient mobilisés mardi soir, en faveur du docteur Gérald Kierzek, démis de ses fonctions la veille pour sa ferme opposition à la fermeture de l'établissement.

 

p1050779

Sous un soleil de plomb, la mobilisation devant l'Hôtel-Dieu s'est tenue en présence de plusieurs figures de proue de la gauche parisienne, dont le secrétaire général du PCF, Pierre Laurent. Les syndicalistes et les politiques rassemblés ont pris tour à tour la parole, dénonçant unanimement « l’injustice grave» dont a été victime le médecin urgentiste. Ce dernier a été démis de ses fonctions suites à des prises de positions en opposition avec celles de sa hiérarchie. L'objectif que sous-tend cette décision, à savoir le progressif «démantèlement» de l’hôpital public français, a ainsi été écorné par l’ensemble des intervenants. Lors de sa brève allocution, Pierre Laurent, a en effet exigé la réintégration immédiate» du médecin parisien, victime, selon lui, non seulement d'un « coup de force personnel, mais aussi d’un coup porté contre tout un combat », celui de la défense du service public de santé. .

 

2013-07-10hotel-dieu5

 

Venu à la rencontre des élus et des syndicalistes présents, Gérald Kerzek a attentivement écouté l’ensemble des interventions, dont celle de Christophe Girard. Le maire du IVe arrondissement de Paris a tenu à souligner que l’Hôtel-Dieu « est un Hôpital qui fonctionne parfaitement et où on est bien soigné ». Il a ainsi regretté que le docteur Kierzek soit la «victime d’une décision politique ».

 

Opération immobilière

 

Laurence Cohen, sénatrice PCF du Val-de-Marne a dénoncé de son côté les intentions cachées de la direction de l’assistance publique-hôpitaux Paris (AP-HP) : «Nous avons visité l’Hôtel-Dieu jeudi dernier et nous avons constaté que des millions ont été investis dans des salles qui sont vides! Le but de la direction de l’AP-HP est donc de faire une opération immobilière. Si on ne fait rien, on va fermer un hôpital viable et de proximité». Paul Roussier, adjoint au maire du 14ème arrondissement de Paris, se montre lui aussi peu enclin à accepter le démantèlement des hôpitaux parisiens :« Il y a quelques mois, on a retrouvé à l’hôpital Cochin un bébé mort in-utéro! Ce n’était pas anodin: nous avons regroupé plusieurs maternité en une seule qui fonctionne à flux tendus …ce n’est plus tenable! Sans oublier le caractère inacceptable du licenciement d’un responsable de service en plein conseil de Paris ! ».

 

2013-07-10hotel-dieu3

 

Les citoyens présents à la mobilisation ont eux aussi exprimé de vives indignations. Maguy, enseignante dans un collège à Paris, s’insurge contre une « décision digne des pires dictatures du Moyen-Orient » et craint « que les hôpitaux publics soit démantelés un par un ».Didier, militant CGT stigmatise la logique « austeritaire » entamée sous l’ancien quinquennat et poursuivie par l’actuel chef de l’état, qui «rognerait sans discernement sur l’ensemble du service public français ». La signature d’une pétition en soutien à l’hôpital Hôtel-Dieu et au Dr Kierzek a été proposée aux participants à la mobilisation.

 

Source : l'Humanité.fr

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 22:34

Passage de 35 à 40h ,nos directeurs en rêvent,les portugais l'ont fait!

 

Hopitaux-portugais.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 22:29

Les sénateurs du groupe communiste, républicain et citoyen (CRC) ont déposé mardi une proposition de loi pour instaurer un moratoire sur la fermeture des hôpitaux et de leurs services.

 

« Si rien n’est fait, les fermetures de services, de maternités de proximité ou d’établissements de santé, annoncées ou qui ont déjà eu lieu, auront pour conséquence de fragiliser notre maillage territorial de santé, avec des risques potentiellement importants sur la qualité de l’offre sanitaire et donc sur la santé des populations », écrivent-ils dans un communiqué.

 

Jusqu’en 2012, estiment les élus, la tarification à l’activité (T2A), la convergence tarifaire et les gels de crédits destinés au financement des missions de service public ont « fragilisé les hôpitaux au bénéfice direct des cliniques commerciales ». L’an passé, ils déplorent « la baisse des tarifs hospitaliers imposés à l’occasion de la dernière loi de financement de la Sécurité sociale ».


30 000 personnels menacés

 

Réagissant à l’actualité (fermeture de la maternité de Vire,transformation de l’Hôtel-Dieu), les sénateurs s’inquiètent de « la suppression prévisible de 30 000 personnels hospitaliers, alors même que les patients subissent déjà le manque criant de personnels ».

 

Les élus veulent croire qu’il est possible de voter ce texte « si la gauche se rassemble au Sénat où elle est majoritaire ». Le but : « marquer un changement de cap en matière de politique de santé publique ».

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 21:04

La réouverture de la maternité de Vire (Calvados) n'aura pas lieu. Pour la deuxième fois consécutive (lire notre sujet du29/01/2013), le directeur général de l'ARS Basse-Normandie, Pierre-Jean Lancry, n'a pas renouvelé son autorisation. En suivant l'avis de la commission spécialisée de l'organisation des soins, réunie le 27 juin dernier, largement défavorable à la réouverture de la maternité. Pour quelles raisons ? "Les candidatures médicales proposées par l'établissement ne permettent toujours pas de remplir les conditions réglementaires liées à la sécurité et la qualité des soins", énonce pudiquement l'ARS dans un communiqué.

 

De fait, trois gynécologues avaient été recrutés par le CH de Vire mais aucun d'eux n'étaient inscrits à l'Ordre des médecins. "Pour qu'un service puisse fonctionner en H24, il faut que les médecins qui y exercent soient inscrits à l'Ordre", précise l'ARS. Les médecins dont il est question étaient diplômés de l'Union Européenne et originaires d'Espagne et de Roumanie.

 

Si la maternité n'est pas réouverte, en revanche le Centre périnatal de proximité (CPP) avec hébergement mis en place depuis janvier dernier "continuera d'assurer les consultations prénatales et postnatales, les cours de préparation à la naissance, l'enseignement des soins aux nouveau-nés et les consultations de planification familiale". Par ailleurs, Pierre-Jean Lancry a déclaré lors d'un point presse le 1er juillet, qu'il souhaitait réunir les élus locaux pour "réfléchir à l'organisation de l'offre de soins dans le bocage", rapporte l'agence contactée par Hospimedia. Il s'agit, précise-t-elle, de faire face aux problèmes de démographie médicale pour répondre aux besoins de la population.

 

Le comité de défense de la maternité de Vire a manifesté le 27 juin devant les portes de l'ARS Basse-Normandie, pour réclamer la réouverture de la maternité. "La population de Vire crie haut et fort sa volonté de défendre sa maternité publique et son hôpital [...] Elle refuse son innommable injustice qui prétend aujourd'hui réduire les dépenses de santé publique et faire de la santé de tous, une marchandise comme une autre", a-t-il déclaré dans un communiqué.

 

Hospimédia

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 18:48

"C'est même à cela qu'on les reconnaît !"

Dédicace à un amateur éclairé des "Tontons flingueurs.... de maternité!"

 

 

 

 

La CSOS du 27/06 a donné son verdict hier en fin de journée concernant le dossier de réouverture de la maternité déposé par le centre hospitalier de Vire:

21 contre et 7 pour. Le directeur de l'ARS Pierre-jean LANCRY doit donner sa décision en début de semaine prochaine, mais on sait déjà qu'elle ira dans le sens de la CSOS.

Pour Vire, la maternité c'est donc terminé!!! et un certain nombre de services devraient suivre dans les années à venir puisque le but de l'ARS est de faire de cet hôpital, à plus ou moins long terme, un centre de gérontologie.

 

juin 2013 018

"Non à l'Ayraultport"....un autre combat

juin 2013 019

Non, ce n'était pas l'ARS, il parait même qu'on dérangeait... un service public !!!

juin 2013 020

MENTEUR - TRICHEUR - FOSSOYEUR

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 08:08

 

 

 

Hopitaux-de-St-Maurice.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 18:28

 

 

 

 

USP.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 18:24

 

 

 

rouge-7-tapie594.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 18:19

 

Pour lire l'article de Politis, cliquez ci dessous

 

 

Politis.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche

Archives