Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 20:29

 

 

31 mai 2011 005

 

A l’appel des  organisations syndicales CFDT-CFTC-CGC-CGT-FO-FSU-SOLIDAIRES-UNSA, 300 fonctionnaires se sont rassemblées devant la préfecture pour condamner la politique d’austérité salariale menée par le gouvernement à l’égard des agents des fonctions d’état et hospitalière. Augmentation des points d’indice et du pouvoir d’achat mais aussi arrêt de la politique de suppression du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux, c’est le message que la délégation a fait passer au représentant de l’Etat.

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 18:10

Après l’annonce des mesures visant à améliorer la santé financière de l’établissement, l’intersyndicale a procédé hier à sa propre mise au point. Les organisations veulent la démission du directeur. Les syndicats ne se disent pas surpris par les mesures annoncées. « On ne s’attendait à rien d’ailleurs. Pour nous, il n’a rien de nouveau depuis fin 2010. M. Perez conduit une politique du petit pas. Il cherche à grignoter nos acquis. Surtout, il joue l’usure. Mais pas question de reculer et l’intersyndicale reste soudée ». Les responsables syndicaux se gardent bien d’annoncer quoi que ce soit. « Nous avons plein de pistes mais nous allons ménager l’effet de surprise. Nous devons en reparler, en sachant que nous tenons également compte du « cahier à idées » qui circule auprès du personnel de l’hôpital ».

Source : Ouest France

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 17:45

 

 

Hôpital Bayeux 26 mai 2011

 

Pour lire l'article de "La Renaissance" en PDF, cliquez ci dessous

 

 

Hôpital Bayeux 26 mai 2011 (2)

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 17:10

 

  Manif Hôpital Bayeux 001

 

Ce jeudi matin, plus de 300 agents de l’hôpital de Bayeux ont défilé en ville pour défendre leurs acquis. Alors que la direction de l’établissement, confrontée à un déficit de 1,2 million d’euros, doit signer un contrat de retour à l’équilibre, le personnel redoute une diminution des effectifs. « Nous ne sommes pas des nantis, affirme Jean-Paul Hamel, de la CGT. Nous voulons simplement conserver nos droits. » Les agents craignent que la direction ne revienne sur les 19 jours annuels de RTT, des conditions d’avancement spécifiques au centre hospitalier de Bayeux ou des journées de congés acquises, avant les départs en retraite.

 

Manif Hôpital Bayeux 002

 

Manif Hôpital Bayeux 003

 

 

 

Source texte et vidéo : Ouest France

 

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 07:44

 

 

 

Pour lire le tract en PDF, cliquez dessus

 

 

Urgence salariale

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Tracts
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 11:39

La secrétaire générale et la secrétaire nationale adjointe ont démissionné du bureau de l'Ordre national infirmier. Elles dénoncent une situation "extrêmement préoccupante" et "l'impossibilité pour le bureau de prendre des décisions éclairées".

Nouveau coup dur pour l'Ordre infirmier, nouvel isolement pour sa présidente Dominique Le Boeuf.

Myriam Petit, secrétaire nationale et présidente du département des Hauts de Seine ainsi que Kine Veyer, secrétaire nationale adjointe et présidente du conseil régional Ile de France ont quitté leurs fonctions au sein du bureau ordinal.

"Désaccords profonds (...) sur l'analyse de la situation actuelle de l'ordre" , "direction qui ne me satisfait pas, et ne me semble pas convenir ni à la pérennité de l'ordre ni à l'ensemble de nos consœurs et confrères."...

Les motifs exposés sont identiques à beaucoup de constatations désabusées d'élus à tous les échelons. Le bureau du conseil départemental de Gironde a ainsi démissionné le 5 mai dernier, apostrophant au passage Dominique Le Boeuf : "Votre autisme à toute évolution, changement, nous précipite chaque jour un peu plus dans une logique d'autodestruction."

Griefs identiques pour deux autres membres du bureau, Karim Mameri et Didier Borniche, initiateurs d'un mouvement de contestation qui avait recueilli l'assentiment de 21 conseillers nationaux (sur 52 membres, ndlr).

Composé de neuf membres en plus de la présidente, le bureau de l'Ordre exécute les décisions du conseil national et gère les affaires courantes. Le prochain conseil national de l’Ordre infirmier aura lieu le 31 mai prochain.

Dans une situation financière particulièrement difficile, l' Ordre a encore un mois et demi pour encaisser le maximum de cotisations et faire face à ses charges, notamment salariales.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Ordre Infirmier
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 07:10

Le Centre Hospitalier Eugène Jamot soumis à une fermeture de lits déguisée.

 Depuis le 1er janvier, le Centre Hospitalier Eugène Jamot est soumis à une restriction

d'occupation ordonnée par l'ARS.

 En effet, il nous a été demandé, sous peine de sanctions financières, de ne réaliser en 2011

que 8307 journées en SSR, alors que le Service comporte 27 lits autorisés, et qu'il peut donc

réaliser 9855 journées au maximum par an.

 Cela représente un taux d'occupation de 84,3 %, et revient donc à fermer en moyenne 5 lits.

Notre service ne comporte plus en fait que 22 lits.

 De plus, cette mesure n'étant connue que depuis le mois de mars, l'occupation du Service pour

les mois de janvier et février a été beaucoup plus importante, ce qui fait que nous devrons

résorber l'exédent réalisé sur les mois restants.

 Ce qui porte notre capacité autorisée autour de 21 lits jusqu'à la fin de l'année.

 il est rappelé que ce Service de SSR est fréquenté essentiellement par des personnes âgées

malades domiciliées dans le "secteur" de La Souterraine : cantons de La Souterraine, Dun

le Palestel, Le Grand-Bourg, Bénévent l'Abbaye, plus les communes limitrophes de la

Haute-Vienne et de l'Indre. Depuis que cette mesure est connue, nous avons resserré notre

secteur de recrutement : il y a donc désormais des personnes qui devront être hospitalisées en

convalescence et rééducation beaucoup plus loin de leur domicile.

 Malgré cela, notre liste d'attente ne cesse d'augmenter : durant les deux derniers mois, elle

a comporté au minimum 14 personnes le Jeudi 14 avril, et au maximum 27 personnes le

jeudi 5 mai. Désormais, le délai d'attente est de plusieurs semaines, pendant lesquelles les

patients "attendent" dans des Services d'Aigus. Dans ces conditions, il ne nous est plus

possible d'accepter des hospitalisations directes, qui nous sont demandées par les médecins

généralistes du secteur.

 Il s'agit d'une méthode de rationnement des soins beaucoup plus insidieuse que les

fermetures "sèches" de lits, comme cela est réalisé ailleurs : à première vue, rien ne se voit :

nous avons en apparence la même capacité, et le même personnel. Tout est dans les comptes,

rien n'est matériel : c'est purement "virtuel". Seuls les malades en font les frais ... sans en

avoir conscience !

 Encore plus pervers : s'occuper de 21 malades dans un Service à la place de 27, est nettement

moins pénible pour le personnel. Cela permet donc de faire diminuer la pression (qui s'en

plaindrait ?) ... provisoirement. A la fin de l'année, lors de la préparation du budget, on saura

bien nous dire que, du fait de la réduction de notre activité, il va falloir réduire le personnel,

comme cela se produit partout ailleurs.

 

Soutien au service public comme Patrick Pelloux Médecin Urgentiste au SAMU

 


 


 

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 06:44

Au sortir du comité technique paritaire d’établissement, les représentants des syndicats du centre hospitalier Robert-Bisson ont souhaité marquer leur dépit en déposant un préavis de grève jeudi et vendredi, en plein G8. Un acte symbolique car les personnels seront assignés. Mais une façon d’attirer l’attention sur le déficit de 12 M€ de l’hôpital, « quand on apprend par la presse que le G8 va coûter 20 millions d’euros, c’est-à-dire 24 000 journées de travail, soit 100 équivalents temps plein dans notre hôpital. Notre équilibre financier serait assuré ! »

Source : Ouest-France

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 08:44

ONI

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Ordre Infirmier
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 08:12

 


 
Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche

Archives