Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 17:52

Le personnel défend ses droits: il est condammné !

 

Le verdict suite au référé demandé par le directeur contre les syndicats CGT/Sud et contre "toutes personnes non identifiées" est tombé en fin d'après-midi:

Sans surprise, le directeur obtient de lourdes sanctions non seulement contre les syndicats CGT/Sud MAIS aussi contre le personnel:

-il est ordonné que les instances à venir puissent se tenir sous protection policière si une manifestation au même moment avait lieu.

-il est interdit sous peine d'amende (500 euros par jour) de se réunir ou de manifester devant les instances au moment de leur tenue. Cette amende est valable pour chaque syndicat, MAIS aussi pour chaque agent présent.

-il est interdit à chaque syndicat sous peine de la même amende d'écrire un tract appelant à une manifestation "devant l'instance ou à proximité"

Il s'agit d'une criminalisation de l'action revendicative à l'EPSM de Caen.

Nous étudions tous les recours possibles.

Nous savons l'émotion que va provoquer une telle annonce, nous demandons à chaque membre du personnel de garder son sang-froid dans cette situation nouvelle.

Soyez tous assurés que notre détermination est intacte. D’autres informations (non soumises à l'amende...) vous parviendront dans de brefs délais.

 

 

EPSM 3

EPSM 5

EPSM 2

EPSM 4

EPSM 1

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 18:44

Le directeur de l'EPSM fait une requête en référé contre Sud et cgt, pour blocage des instances.

 

Rdv demain à 8h15 avec l'avocat de la CGT.

 

Journée de mobilisation importante. Voir tract ci dessous


 

 

Pour lire le tract en PDF, cliquez sur celui ci

 

 

1 2 3

1 2 3 (2)

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 18:39

 

 

Conflits à l’EPSM de Caen et dans l’Essonne.

 

 

Par trois fois le 24 avril, les personnels de l’Etablissement Public en Santé Mentale (EPSM) de Caen ont opposé leur mobilisation pacifique à la tenue de trois instances (Commission d’ Hygiène et Sécurité et des Conditions de Travail, Comité Technique d’ Etablissement, Commission Médicale d’Etablissement).

Par trois fois ces instances au cours desquelles le Directeur tentait de passer en force son plan de restriction des moyens du soin ont été annulées.

Le Directeur de l’EPSM ne désarme pas pour autant, il requiert du juge la présence des forces de l’ordre pour la tenue des futures instances. C’est quasiment une première dans l’histoire de la démocratie des institutions hospitalières.

 

De même depuis des années les personnels sont en lutte pour dénoncer les effets de la gabegie du partenariat public privé du CH du Sud Francilien. Aujourd’hui ils en payent le prix avec 52 suppressions de postes soignants. A Arpajon ce sont 8 lits de réanimation menacés de fermeture. L’intersyndicale CGT, FO, SUD a déposé un préavis de grève pour le 29 avril.

 

La Fédération SUD Santé Sociaux apporte tout son soutien aux personnels de l’EPSM de Caen et de l’Essonne, elle salue leur résistance. Si d’autres (nombreux) établissements sont soumis à des plans d’austérité autant injustes que drastiques, la mobilisation exemplaire des personnels de Caen et du 91 ont tenu en échec cette politique et la situation prendrait une tournure dramatique pour un gouvernement qui se targue de pratiquer le dialogue social.

 

La Fédération SUD Santé Sociaux dénonce une cure de restrictions, d’austérité sans précédent infligée aux secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux.

La Fédération SUD Santé Sociaux appelle les personnels de ces secteurs à se mobiliser, faire savoir les menaces qui pèsent sur leurs activités au service du public.

 

La Fédération SUD Santé Sociaux a demandé en urgence l’intervention du ministère afin que les directions de ces établissements cessent de bafouer les règles élémentaires de fonctionnement démocratique et respecte les personnels, les conditions de soins et de travail, et les instances représentatives.

 

Pour le secrétariat: Patricia Garcia secrétaire générale.

 

 

 

Pour lire le CP en PDF, cliquez sur celui ci

 

 

Conflit EPSM

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 20:19

blocages-lhopital-psychiatrique-aujourdhui.jpg

                         Photographie: Ouets-France

 

Forte mobilisation ce jour encore à l'EPSM de Caen où le directeur tente de resservir aux instances pour la troisième fois en moins d'un an, son plan de rigueur devenu plan de modernisation, utilisant là le vocabulaire de la FHF (Fédération Hospitalière de France).

 

Attaque des RTT, des emplois, de l'accès aux soins ( facturation des consultations, des chambres à 1 lit...)...

 

Les personnels lui répondent encore non, non & non. L'hôpital est bloqué depuis 7 H ce matin.Le CHS-CT de 9h n'a pas pu se tenir. Le CTE de 14 H non plus. Actions enregistrées par un huissier spécialement mandaté sur les lieux par la direction (bel exemple de dialogue social...).

 

A 14h30 une assemblée générale forte de 500 agents a voté la reconduction de la grève, du blocage de l'établissement.

 

RDV pris pour la CME à 17h30...

 

Des nouvelles juste après...

 

On lâche rien!

 

Pour Sud EPSM CAEN,

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 20:22

Le jeudi 17 avril, le personnel soignant du CHS de Caen s'est rassemblé à 14 h 30 en réaction au nouveau plan de modernisation envisagé par le directeur Jean-Yves Blandel.

 

Le directeur de l'établissement publique de santé mentale de Caen, Jean-Yves Blandel, prévoit un nouveau "plan de modernisation". Les syndicats en ont été informés par un document interne, en vue des différentes instances qui se tiendront les 24 et 25 avril.

50 postes supprimés

 

Selon l'intersyndicale CGT/SUD, il se traduirait notamment par "la suppression de cinq RTT et cinquante postes supprimés". Mais "On ne se laissera pas faire", affirme le représentant CGT, Jean-Jacques Davy.

 

Hôpital au ralenti

 

A l'initiative des syndicats, une série d'actions est programmée à partir d'aujourd'hui ; service minimum pour "faire tourner l'hôpital au ralenti", rassemblement quotidien devant les locaux administratifs et blocage des instances, qui ont lieu les 24 et 25 avril. Objectif : le retrait pur et simple du "plan de modernisation".

 

300-personnes-mobilisees-la-contestation-reprend

 

300-personnes-mobilisees-la-contestation-reprend 0

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 18:00

 

 

 

Le personnel du centre hospitalier spécialisé d'Allonnes a profité de l'inauguration de nouveaux locaux pour exprimer ses "inquiétudes face à un avenir pour le moins incertain et compromis."

Les employés (techniques, soignants...) ont notamment empêché les nombreuses personnalités présentes (élus, diretrice de l'agence régionale de la santé, etc.) de visiter les unités.

 

"On ne visite pas les unités d'un hôpital de santé mentale comme dans un zoo où on prend son ticket. C’est inadmissible", a martelé Sylvie Goullet (FO) qui dénonce les fermetures de lits, les suppressions de postes et le recours à des emplois précaires.

 

 

le personnel dénonce le manque de moyens au CHS d'Allonnes

 

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 19:23

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 17:47

 

 

Ce jeudi, une délégation des agents hospitaliers a été reçue par le sous-préfet. Ils refusent la suppression de 18 postes de soignants.

 

Les représentants de la CGT, la CFDT et des Sud se sont entretenus avec Benoît Lemaire, sous-préfet de Bayeux. « La situation est pleine de paradoxes », explique Viviane Moncé, représentante CFDT, « L’hôpital est en déficit. Pour gagner de l’argent, il faut faire des opérations chirurgicales, or l’établissement manque de lits. De plus, il existe une enveloppe budgétaire de 800 000 €, dont Bayeux n’a pas profité et qui représente pourtant les deux tiers de son déficit. ».

 

À l’issue de la réunion, Benoît Lemaire a promis d’assurer la bonne mise en marche de la maternité et des urgences. « Pour les autres services, on ne sait pas encore », souligne Jean-Paul Hamel, représentant de la CGT. « À long terme, on a l’impression qu’ils veulent que l’on devienne une gériatrie. Cette situation nous préoccupe », s’exclame Viviane Moncé.

 

Le week-end dernier, plus de 1 800 personnes à Bayeux ont signé la pétition contre la suppression de postes à l’hôpital. Les syndicats attendent désormais « un coup de pouce politique » lors de leur rendez-vous avec Isabelle Attard, députée du Calvados, le 7 mars prochain.

 

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 18:57

Un point d'étape du mouvement au Centre Hospitalier de Novillars.

 

La semaine dernière un atelier de confection de banderoles, panneaux, affiches a été organisé. Y ont participé 6 militants de la CGT et deux de SUD (no comment...).

Cela a été un moment très sympa et non-sectaire.

Il faut toutefois noter que TOUTES les idées, lors de ce mouvement, viennent de l'équipe de SUD de l'hôpital.

 

L'hôpital est maintenant couvert de banderoles - dont je vous joins quelques photos, peut-être ai-je déjà envoyé certaines.

Un de nos copains à réalisé plusieurs thèmes d'autocollants qui sont actuellement collés par dizaines partout dans l'hôpital (voir également en pièce jointe)

 

Un copain de SUD (le même que pour les autocollants) a organisé une mini-AG, interprofessionnelle de 15 personnes dans son unité. Les salarié(e)s ont décidés plusieurs actions du type : non-utilisation de l'informatique, comme s'il était en panne, affiches, participations aux actions ci-dessous, etc. Le tout le plus démocratiquement possible. Une autre copine a suivi son exemple dans une autre unité.

 

La Commission Médicale d’Établissement a voté, à l'unanimité moins trois abstentions, pour la suppression des 8 jours de RTT du personnel non médical ce qui a littéralement électrisé le personnel de l'hôpital.

 

Nous abordons une semaine d'actions.

 

Mardi 18 nous bloquons les grilles durant deux heures de 9h à 11 h (merci à Caen, pour l'idée) avec vitabri, sono, café... Pour voir si ultérieurement on ne pourra pas le faire plus longtemps et pour tester la détermination des agents qui seront présent(e)s.

 

Jeudi 20 : rassemblement à l'ARS à Besançon. Il devrait y avoir du monde. Nous en avons appelé aux deux hôpitaux les plus proches géographiquement et professionnellement de Novillars : le CHRU de Besançon et l'hôpital psy de Dôle (St. Ylie). Il y a eu deux canaux de prise de contact :

 

Par le biais syndical (SUD n'est pas présent à St. Ylie), la CGT de Novillars est allé voir la CGT de St. Ylie.

Le même jour nous (SUD) sommes allé(e)s à trois dans les unités de St. Ylie avec un tract signé du personnel en lutte de Novillars pour appeler directement les gens à venir se joindre à nous devant l'ARS. Nous avons été bien accueilli mais nous sommes bien conscient(e)s que c'est un acte symbolique, vu que la CGT de St. Ylie - hôpital qui va subir dans les semaines qui viennent le même genre d'attaques que Novillars et qui est actuellement "audité" - n'a rien fait pour inciter le personnel à se mobiliser. On pense donc que seule une délégation va venir à l'ARS de Besançon, jeudi 20, ce qui n'empêchera pas les bureaucrates syndicaux (à ne pas confondre avec les militant(e)s CGT et FO) de vouloir être reçu(e)s par l'ARS, voire de nous donner des leçons. Il va nous falloir être stratégiques.

 

Ensuite l'après-midi nous prévoyons une AG de débriefing. On ne sera pas nombreux(ses) mais ce sera l'occasion d'appeler dès le lendemain au blocage du comité de pilotage qui se réunira à l'hôpital avec l'ARS, le cabinet d'audit, la direction et les médecins. Et aussi pour relancer le mouvement par une AG mi-mars.

 

Nous (SUD) nous heurtons à une ambiance non explosive ce qui permet à un dirigeant de la CGT, très lié au parti socialiste local et régional et donc très très modéré de manœuvrer pour systématiquement tenter de refroidir les ardeurs.

 

Nos idées sont toutes reprises sauf celle de bloquer les instances. Mais on ne désespère pas !

 

En attendant, il y a une ambiance de lutte qu l'on se doit de faire durer car l'application de la lettre de cadrage de l'ARS est prévue pour le 1er janvier 2015 et c'est loin !

 

Inutile de vous dire que tous les conseils seront les bienvenus...

 

A+

 

Norbert (25)

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 10:02

Toutes ressemblances avec des hôpitaux en lutte ne serait pas une coïncidence............

 

campagne de banderoles CH de Novillars fevrier 2014  campagne de banderoles CH de Novillars fevrier 2014 6
campagne de banderoles CH de Novillars fevrier 2014 7

 

 

campagne de banderoles CH de Novillars fevrier 2014 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

campagne de banderoles CH de Novillars fevrier 201-copie-3
campagne de banderoles CH de Novillars fevrier 2014 2

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche

Archives