Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 17:18

Gaz, électricité, transports, produits de première nécéssité, loyers.....la hausse des prix est réelle et chacun(e) constate que les fins de mois sont de plus en plus difficiles.

Les retraités et les chômeurs perdent de plus en plus de pouvoir d'achat, le gouvernement n'octroyant que de très faibles revalorisations. Retrouvez la suite en cliquant sur le tract ci dessous

 

 

31 mai

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 18:54

Les organisations syndicales (CFDT - CFTC - CGC - CGT - FO - FSU - SOLIDAIRES - UNSA), réunies ce jour, condamnent la politique d’austérité salariale menée par le gouvernement à l’égard des agents publics. Celle-ci aggrave encore un contexte marqué par les suppressions d’emplois et la dégradation des conditions de travail.
Elles dénoncent l’absence de véritables négociations salariales qui auraient dû permettre a minima le maintien du pouvoir d’achat des agents publics pour 2011 et 2012.
Elles contestent le discours du gouvernement consistant à laisser croire que la Fonction publique connaît de véritables hausses de pouvoir d’achat.
Elles rappellent que le contentieux salarial, qui s’accumule depuis presque 10 ans, constitue pour les fonctionnaires une perte de largement plus de 10 % de rémunération. Elles continuent à demander la mise en oeuvre rapide de mesures de rattrapage.
Les organisations signataires réaffirment fortement leur attachement au point d’indice, élément central et prioritaire en matière salariale dans la Fonction publique.
En effet, seule la progression du point d’indice permet véritablement de compenser l’inflation et d’assurer une réelle augmentation des salaires, pour tous les fonctionnaires et agents contractuels. C’est pourquoi les organisations syndicales exigent une augmentation immédiate et conséquente du point d’indice, suivie de l’ouverture d’une véritable négociation sur :
· Les mesures de rattrapage ;
· Une revalorisation des grilles indiciaires ;
· Une véritable politique salariale dans la Fonction publique.
Pour ce faire, elles appellent l’ensemble des agents des trois versants de la Fonction publique à se mobiliser fortement le mardi 31 mai prochain, sous les formes locales ou sectorielles les plus appropriées : rassemblements, manifestations, grèves…


Fait à Paris, le 5 mai 2011

 

 

Pour lire le communiqué de presse en PDF, cliquez sur l'image ci dessous

 

 

Communiqué de presse

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 18:40

 

 

 

arton834

 

 

 

 

Dans un MEPRIS TOTAL, les salariés de l’ensemble du secteur sanitaire, médico-social et social subissent un peu plus chaque jour la dégradation de leurs conditions de travail, les manques d’effectifs, la flexibilité accrue, la précarité avec remises en cause des statuts et des conventions collectives et l’indivualisation des salaires dits « au mérite ».

L’origine des attaques : Les salariés des secteurs sanitaire, médicosocial et social subissent les conséquences des choix politiques du gouvernement sur la Protection Sociale en général et la Sécurité Sociale en particulier

Cela entraîne une dégradation des conditions de travail par la compression des effectifs, les non remplacements, la déqualification des plateaux techniques. Une seule idée, travailler plus avec moins ! Cette réduction des coûts et cette mise en concurrence des établissements s’accompagnent de restructurations, de fermetures, de licenciements, et préparent la marchandisation de ces secteurs.

L’outil central de cette manoeuvre est la loi HPST (hôpital, patients, santé, territoires). Cette Loi adoptée en 2009 contient toutes les dispositions à même de détruire notre système de santé et médico-social public et associatif en basculant le maximum d’activités hospitalières et médicosociales rentables vers le secteur lucratif. C’est le rôle dévolu aux Agences Régionales de Santé (ARS) directement sous la coupe du ministère, qui ont tout pouvoir sur les établissements.

Malgré plusieurs luttes contre cette politique, le gouvernement sourd aux revendications légitimes des salarié-e-s et des populations, poursuit la mise en oeuvre du programme du Medef, accentuant la casse de la protection sociale (retraite, assurance maladie, dépendance, etc.) et la destruction du secteur public et non lucratif. Il est de la responsabilité des organisations syndicales des salarié-e-s du sanitaire et du social d’organiser les résistances, soutenir les luttes et entraîner un large mouvement unitaire autour d’une idée simple :

OSONS DIRE NON !

  • Dire NON ! aux sous effectifs qui conduisent à la maltraitance institutionnelle.
  • Dire NON ! aux rappels téléphoniques à domicile
  • Dire NON ! à la restriction de la liberté de parole
  • Dire NON ! aux bas salaires et à l’individualisation des rémunérations
  • Dire NON ! à la précarité dans l’ensemble des secteurs
  • Dire NON ! aux pertes du droit aux congés

Le refus de se taire, le droit de ne plus subir doit être collectif.

Oser dire NON tous les jours c’est imposer un changement de politique dans nos établissements.

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 10:08

L’appel unitaire des syndicats et associations de sages-femmes du 12 mai 2011 exprime la colère d’une profession malmenée par les différentes « réformes » de ces dernières années.


Les restructurations hospitalières actuelles désorganisent le travail des sages femmes en le morcelant, en le dévalorisant, en imposant des rythmes infernaux et en concentrant le maximum de naissances sur chaque plateau technique, où seuls les actes « accouchements, entrée, sortie, poids de bébés, réanimation » sont fi nancés. Les sages-femmes hospitalières s’épuisent, leur moyenne d’âge dans les maternités de niveau 3 est de moins de 40 ans et le turn-over semble s’accélérer au vu de l’augmentation des démissions et au recours à l’intérim… L’accélération des regroupements de maternités importantes (2000 naisssances vers des unités à 4000 ou 5000 naissances par an), et des fermetures de maternités effectuant moins de 1000 accouchements mettent à mal une profession toute entière. Pour la région Ile de France, la maternité de Saint Vincent de Paul a mis 15 ans à fermer, c’est fait aujourd’hui. La maternité de Saint Antoine devrait fermer en 18 mois, fin 2011, pourtant elle a été rénovée et 2500 bébés y naissent chaque année … Les autres maternités ont déjà absorbé, en 10-15 ans la fermeture de 50 maternités.


Pour lire le tract SUD, cliquez sur l'image ci dessous


 

arton833

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 08:09

 

Pour lire, imprimer le flyer, cliquez dessus

 

 

G8-copie-1

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 16:29

 

Pour lire le 4 pages en PDF, cliquez sur l'image ci dessous

 

 

Osons dire non

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 19:43

 


 
Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 19:33

breveon104

 

Jeudi 12 mai, à l’appel de l’ensemble des syndicats et associations professionnelles de sages-femmes (dont SUD santé sociaux), les sages femmes seront en grève et manifesteront à Paris de Port Royal au ministère des affaires sociales à partir de 11H

Les motifs de mécontentements sont nombreux : non revalorisation de la profession, dégradation des conditions de travail, manque d’effectifs. Alors que le nombre de naissance a tendance à augmenter depuis plusieurs années, les effectifs stagnent et surtout de nombreuses maternités de proximité ferment et des "usines à bébés" se construisent, déshumanisant la naissance. La tarificationà l’activité fait aussi des ravages, réduisant considérablement les durées de séjour (2 jours après la naissance devient la norme).

Au-delà du caractère professionnel de cette journée, les sages femmes revendiquent le maintien des maternités de proximité et l’amélioration de l’environnement de la naissance.

Le lieu de départ de la manifestation est symbolique : à proximité de la nouvelle maternite de Port Royal qui en remplace trois et et qui est conçyue pour effectuer plus de 6000 accouchements par an : un anti-modèle !

La fédération SUD santé sociaux a déposé un préavis de grève national qui démarre le mercredi 11 à 20h et se termine le vendredi 13 à 8h

Source : SUD Santé-Sociaux

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 18:34

 

 

 

 

G8 dégage !

 

 

Pour lire le tract, en PDF, ou l'imprimer, cliquez dessus

 

 

G8

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 18:26

 

 

Pour lire le tract Solidaires, cliquez dessus

 

 

Face au FN

 

 

Pour lire le livret ci dessous, en PDF, cliquez dessus

 

 

 

FN le pire ennemi des salariés

Partager cet article
Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche

Archives